Les différents types d'oreillers ergonomiques disponibles sur le marché


Prenons le cas d’un oreiller ergonomique plat, celui-ci assurera plusieurs fonctions. D’une part, si vous dormez sur le dos, sa faible épaisseur permettra à votre cou de ne pas être exagérément recourbé durant votre sommeil. D’autre part, il vous assurera de ne pas causer de tensions dans vos cervicales si vous tournez souvent la tête pendant que vous dormez.

Lorsque vous êtes allongé, il est conseillé de surélever légèrement vos jambes, Un oreiller à mémoire de forme sera adapté pour soutenir celles-ci et les garder en hauteur. En prenant la forme de vos jambes, votre position sera très confortable pour trouver le sommeil. De la même façon il est possible d’ajuster votre position en calant un oreiller de même type sous vos genoux si vous êtes sur le dos, ou entre ceux-ci si vous dormez sur le côté. L’ajout de ce moyen de calage apporte un confort supplémentaire qui rend le repos plus agréable.

Les oreillers anatomiques sont employés pour assurer un maintien parfait des cervicales durant le sommeil, en comblant les espaces vides entre le corps et le matelas, évitant ainsi tout risque d’altération des cervicales. De tels oreillers font du bien à la colonne vertébrale, en ce sens qu’ils gardent les vertèbres bien droites et alignées, empêchant toute torsion ou compression traumatisante. En éliminant les zones de pression autour du cou et de la tête, le corps se détend davantage et le sommeil est réparateur. Et dans le même temps, le dormeur respire mieux car ses voies aériennes sont droites et bien ventilées. Ce qui diminue les risques de ronflements ou d’apnée du sommeil.

L’oreiller en plume d’oie (ou tout autre type de plumes) n’apportera pas le confort d’un oreiller ergonomique, car les plumes s’affaissent sous le poids du corps, la nuque est alors mal soutenue durant le sommeil, quelle que soit la position.

Les oreillers ergonomiques actuels changent de forme en fonction des personnes qui les utilisent, s’adaptant à chaque morphologie. En effet, la mousse dont ils sont faits à la faculté d’épouser les formes de l’utilisateur, et de retrouver leur forme originelle une fois qu’on ne les utilise plus. Cet avantage permet à ce type d’oreiller de soulager plusieurs maux et plusieurs types de silhouettes, du plus petit gabarit (pour les enfants par exemple) aux plus grands. Ces supports de calage sont efficace dans toutes les positions, que l’on dorme sur le dos, le côté ou le ventre, et permettent de caler non seulement l’ensemble tête/cou mais aussi d’autres membres comme les jambes, les bras, le thorax, etc. Pour les dormeurs qui ont coutume de changer fréquemment de positions durant leur sommeil, il existe des oreillers élaborés à base de mousse et de fibres, ce qui assure à la fois un maintien moelleux et ferme selon la partie de l’oreiller cervical que l’on utilise.

Choisir un coussin orthopédique est une solution pleine de sagesse pour préserver son corps, et le reposer d’une journée de travail harassante. Il est préférable de se tourner vers un oreiller de marque, plutôt qu’un oreiller bas de gamme. Les marques notoires disposent en effet de moyens important pour élaborer des matériaux de qualités résistants à l’usure, et peuvent effectuer des tests anti-allergiques en laboratoire.

Lorsque l’on cherche un oreiller cervical de qualité, la variété de modèles présents sur le marché, que ce soit sur internet, dans les centres commerciaux, ou dans les boutiques spécialisées, peut parfois être déroutante. On ne peut pas tous les essayer, il faudrait un budget conséquent, et beaucoup de temps pour essayer les oreillers sur plusieurs nuits. Pour bien choisir son oreiller anatomique il faut procéder par étapes, bien définir son besoin (prend-on un oreiller pour soulager les cervicales, pour améliorer le sommeil, pour combattre les insomnies, …) en se posant les bonnes questions. Ensuite il faut définir un budget à consacrer à son achat, ces oreillers étant commercialisés à des prix très variables selon leur qualité, leur forme, leur marque, le budget est un aspect important entrant dans le choix d’un oreiller ergonomique.

Il est néfaste pour le corps de dormir sur un oreiller trop mou, car celui-ci ne soutiendra pas correctement la tête, et substera alors un risque de torsion des cervicales, de tensions musculaires, pouvant à terme être dommageables pour la santé. En matière de soutien cervical, il vaut mieux prévenir que guérir, acquérir un oreiller dont la fonction est de bien soutenir la nuque est un point clé pour bien dormir et se sentir en meilleure forme dans la journée. Le coût d’un tel oreiller sera vite amorti, si l’on pense à tous les soins ou crèmes dont on peut se passer en ayant un bon maintien durant la nuit.


Pour plus d'informations sur le sommeil,pour savoir comment l'améliorer et passer de meilleures nuits réparatrices, pour changer d'oreiller et opter pour un produit correspondant à votre morphologie, ou encore pour choisir votre literie, cliquez sur les liens surlignés. Vous pouvez également consulter. L'Institut national du sommeil vous permettra également de mieux connaître le sommeil, et en complément vous pouvez aussi consulter un site qui vous donnera beaucoup d'informations pour ce qui concerne les kinésithérapeuthes et le massage à but médical.